Un bel objet, tu créeras !

Le BOOOM de l’impression 3D n’aura échappé à personne, que ce soit pour les professionnels ou les amateurs, le choix pour s’équiper n’a jamais été aussi large.

CAO et impression 3D
Cette méthode de fabrication a révolutionné de nombreux métiers : podologue, designer, dentiste, etc.

Les multiples plateformes d’échange entre makers * comme Thingiverse ou Grabcad fourmillent d’idées innovantes, pratiques, drôles, ou alors inutiles et donc indispensables !

*Anglicisme attribué aux bricoleurs ou faiseurs souvent passionnés de détournements ou d’améliorations physiques d’objets

Un expert, tu trouveras

Il m’arrive de temps en temps d’avoir besoin d’imprimer des pièces en 3D.
En tant que concepteur, avoir recours à la fabrication additive apporte évidemment de nombreux avantages.
Hormis son coût très abordable, le principal pour moi est de pouvoir réaliser rapidement un prototype pour analyser une conception en phase d’avant-projet.

On a beau dire, mais entre faire tourner un modèle virtuel sur un écran et avoir la pièce physique entre les mains, il n’y a pas photo !

J’aimerais donc faire l’acquisition d’une imprimante 3D, mais avant cela je souhaitais avoir l’avis d’un expert. Et c’est assez facilement que j’ai rencontré Yoann, qui a lancé son entreprise d’impression sur Rennes il y a trois ans : hephaprint.fr (en référence au dieu grec des forgerons : Héphaïstos)

Hephaistos forge des outils
Héphaïstos : c’est lui qui forge les éclairs de Zeus, attention !

Une imprimante, tu amélioreras

Pas avare en bons conseils techniques et maîtrisant son sujet, Yoann m’a proposé une petite collaboration pour réaliser un upgrade (ou amélioration) d’une de ses machines, la CR10 5S de chez Creality. C’est la plus grosse imprimante 3D du fabricant, elle peut « forger » des pièces dans un volume utile de 500 mm3.

imprimante 3D CR10-5S de chez Créality
L’imprimante 3D CR10-5S de chez Créality

Mais qui dit gros volume imprimable, dit hauteur du portique en Z (celui qui porte la buse d’impression) importante.
Et sur ce point la machine souffre d’un défaut de conception, car le portique en aluminium manque de rigidité pour encaisser les efforts transverses, et ainsi éviter un léger débattement à son extrémité supérieure.

dessinateur concepteur industriel
Ici représenté en rouge, le problème de débattement sur l’axe Z

On a donc réalisé un upgrade à partir d’une proposition trouvée sur Thingivers, voici en quoi elle consiste :

1 – Imprimer les pièces à partir du fichier :

Les pièces imprimées en Polypropylène – PP

2 – Monter les pièces sur l’imprimante

Il faudra tarauder 4 trous M5 aux extrémités des profilés aluminium

3 – Ajuster les tiges filetées

Prendre son temps pour bien valider l’équerrage en réglant les écrous

Les modifications apportées portent leurs fruits, la structure de l’imprimante se trouve consolidée. Elle ne bouge plus lorsqu’elle est soumise à des efforts.

Un modèle, tu choisiras

Suite à ce petit exercice et aux échanges avec Yoann, me voici donc mieux informé sur les possibilités de ces machines. Je n’avais pas imaginé à quel point il était possible de “customiser” de nombreux modèles d’imprimantes.

Si je devais acheter une imprimante 3D demain, mon choix se porterait sur un modèle de la gamme Prusa pour la qualité des machines, le service après vente et le suivi des upgrades (kit + communauté).

Pour un budget plus serré, Créality propose des modèles de petit formats vraiment pas chers (moins de 200€) et de bonne qualité.

Ha oui, autre point qui me questionnait : les émanations liées à la chauffe de matières plastiques.
L’ABS présente l’avantage de sa résistance, mais dégage une odeur puissante et des particules sans doute pas très bonnes à respirer.
Yoann m’a rassuré en m’expliquant qu’il imprime rarement en ABS, mais utilise plus souvent le PET ou PP qui ne dégagent pas de mauvaises odeurs.

Le choix des matériaux est lui aussi de plus en plus riche. On trouve aujourd’hui des bobines de fils qui vous donneront une texture ou une apparence de bois ou de pierres !

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?