Guide pour trouver facilement une mission de dessinateur
Guide pour trouver facilement une mission de dessinateur ou autre service de prestation.

Dans cet article je souhaite partager mon expérience de projeteur indépendant, et plus particulièrement, évoquer les moyens pour trouver nouveaux clients. C’est, selon moi, un point essentiel à aborder et à concrétiser pour réussir son expérience professionnelle individuelle.

C’est un défi permanent, enthousiasmant, mais aussi déroutant. Nous ne sommes pas tous des commerciaux aguerris aux techniques de démarchage ! Il y a beaucoup à dire sur le sujet car chaque approche est unique, c’est avant tout deux personnes qui se trouvent… ou pas.

On peut démarcher beaucoup de clients mais le plus important est de trouver le client qui a (ou va avoir) besoin de vous. Quelle frustration de sentir qu’il y a une demande dans votre secteur mais qu’on ne vous approche pas !

Je vous présente ici un résumé de ce que j’ai pu expérimenter et qui vous donnera, peut-être, des idées pour faire prospérer votre activité.

1. La démarche active du freelance pour prospecter

Où trouver les entreprises qui cherchent des indépendants…

Commencez par cibler les mots clefs qui définissent votre métier ou votre spécialité technique.

Ensuite, répertoriez sur Internet les entreprises susceptibles d’être intéressées par vos services.

Je vous conseille de mettre en place un fichier de suivit de vos prises de contact, une simple liste Excel fera l’affaire.

Vous pourrez prendre rendrez rendez-vous à la CCI de votre département afin d’obtenir une liste des entreprises filtrées par type d’activité (les codes NAF). Cette demande est facturées par la CCI en fonction de la taille de la liste (quelques dizaine d’euros), mais riche d’informations. Ciblez bien vos codes d’entreprises.

Sur les sites de l’ANPE ou de RegionsJob, créez une alerte pour recevoir les annonces des entreprises qui recrutent les mêmes profils que vous. Essayez de trouver le nom de l’entreprise si elle fait appel à une société de recrutement.

Appelez les autres personnes qui sont indépendantes comme vous. L’auto-entrepreneur se retrouve souvent seul face à ses difficultés et apprécie de pouvoir partager son expérience. Cela débouchera peut être sur une collaboration future.

LinkedIn (et oui, il faut bien parler “réseau”) est un réseaux professionnel performant pour vous faire de nouveaux contacts. Si vous soignez votre page de présentation et que vous la mettez régulièrement à jour, il y a de grandes chances que vous intéressiez des recruteurs. Publier des articles vous fera aussi gagner en visibilité et montrera votre dynamisme.

Voici une petite astuce sur LinkedIn : je vous conseille d’essayer le compte premium pendant un mois c’est gratuit. Vous aurez ensuite la possibilité d’envoyer un petit message de présentation à toutes les personnes qui vous intéressent, et ainsi de doper votre liste de contacts.

Vous avez enfin entre les mains votre précieuse liste de « prospects ». Maintenant il faut prendre le taureau par les cornes ! Alors vous attrapez votre téléphone et appelez vos futurs clients.

…et comment démarcher ces potentiels clients

Les clefs pour obtenir des missions en télé-travail : tester différentes approches puis perfectionner celle qui vous convient
Les clefs pour obtenir des missions en télé-travail : tester différentes approches puis perfectionner celle qui vous convient

Par téléphone

Essayez de passer la barrière du secrétariat en demandant le responsable technique par exemple. Ne soyez jamais trop insistant. Vous aurez préparé un petit texte de présentation qui se terminera par une question du style  « … mon service pourrait-il vous intéresser ? ». Vous verrez les premiers appels sont un peu laborieux, mais après on gagne en confiance et on devient efficace. Il faut vraiment prendre ça comme un jeu.

Autre chose, ne vous attendez pas à avoir du travail de suite, vous vous mettez la pression inutilement. L’objectif est de sonder le terrain et de laisser une impression positive. Il est arrivé que des clients me rappellent plusieurs mois après un premier contact.

Soyez honnête dans votre démarche, n’hésitez pas à dire que vous connaissez mal un domaine spécifique mais que vous êtes prêt à apprendre.

Par mail

Vous pouvez aussi envoyer des emails pour proposer vos services. Dans mon cas, ça n’a jamais bien fonctionné. je trouve que ça manque d’interaction humaine et on ne sait jamais si notre mail a été bien lu ou bien compris. Souvent sans réponse… mais peut convenir à certains.

2. La visibilité sur Internet

L'auto-entrepreneur isolé doit trouver sa méthode pour se rendre visible
L’auto-entrepreneur isolé doit trouver sa méthode pour se rendre visible

Votre site Web professionnel

Avoir son propre site Internet est important car il pourra devenir votre meilleur atout commercial. Mon site de dessinateur en mécanique m’ amène régulièrement de nouveaux clients, et il me sert de vitrine pour présenter mes derniers travaux aux chefs de projets ou aux responsables de bureau d’étude. (N’hésitez pas à demander aux gens qui vous appellent comment ils vous ont trouvé). C’est un gage de professionnalisme.

Attention, quand vous commencez à vous intéresser au positionnement où au référencement de votre site, cela devient vite chronophage, et pour quelle rentabilité ? Faites-vous conseiller par des personnes dont c’est le métier.

Les sites spécialisés pour les freelances

Il en existe beaucoup et ces sites sont plus ou moins spécifiques à des corps de métiers. A vous de trouver celui qui vous correspond le plus : ingénieur technique, code WEB, graphistes, architectes …

Je vous en propose quelques-uns (en lien avec mon activité : l’ingénierie mécanique) mais ce n’est pas avec ces sites que je travaille le plus. Regardez bien la compatibilité et le sérieux des missions proposées avant de payer un abonnement.

Savoir cibler les sites qui vous seront utiles pour prospecter, sans perdre de temps et d'argent
Cibler les sites qui vous seront utiles pour prospecter, sans perdre de temps et d’argent

Malt : plateforme avec une commission prise sur chaque mission (10%). Ce site est bien fait, mais au début il vous faudra du temps pour décrocher des missions. Plus vous aurez accompli de missions, plus vous aurez des commentaires positifs, plus on vous contactera pour de nouvelles missions. C’est assez concurrentiel alors attention à ne pas trop baisser vos tarifs pour espérer décrocher votre premier job.

Graphistes online : plateforme avec abonnement de trois ou six mois. Ce site n’est pas réservé aux graphistes, il propose de nombreux travaux dans des domaines variés et sur de nombreux logiciels. Les budgets des projets sont assez importants. Il pourra aussi convenir aux concepteurs en mécanique. Mise à jour : pas tellement adapté aux dessinateurs finalement.

Projeteurs.com : plateforme gratuite. A l’origine très orientée vers les dessinateurs industriels, semble s’ouvrir vers d’autres métiers. On y trouvera beaucoup de missions liées au génie civil ou aux plans d’architecture.

Je vous laisse consulter les nombreux articles qui listent les plateformes généralistes ou spécialisées. Mais encore une fois, attention à ne pas vous inscrire sur trop de sites car cela prend du temps de faire les choses correctement .

Une affaire réussie passe par des conditions de travail sereines. Un travail que vous maîtrisez et la garantie d’être correctement rémunéré.
Une affaire réussie passe par des conditions de travail sereines, un travail que vous maîtrisez et la garantie d’être correctement rémunéré.

J’espère que ce petit article intéressera celles et ceux qui comme moi ont pu avoir de difficultés pour trouver de nouveaux clients. Le plus important est d’élaborer sa propre méthode. Elle devra vous permettre de lisser vote charge de travail et surtout de ne pas perdre de temps pour que vous restiez concentré sur votre cœur de métier.

N’hésitez pas à me laisser un commentaire ou à partager votre expérience.

1 Commentaire
  1. Leymarie 3 mois Il y a

    Bonjour,
    Merci pour ces informations. Je suis moi-même dessinateur industriel et j’envisage de devenir indépendant. Je me pose plein de questions…peut-être que je vous contacterais pour en discuter si vous êtes d’accord.
    Mathieu Leymarie.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?